FotoFinder : Comment l’intelligence artificielle peut-elle aider à sauver des vies ?

Détection précoce du cancer de la peau : Comment l‘intelligence artificielle peut-elle aider à sauver des vies ?

FotoFinder présente le nouveau système d’imagerie, fabriqué en Allemagne, qui aide les médecins à détecter rapidement et de manière fiable les grains de beauté nouveaux, altérés et malins grâce au  FotoFinder Bodystudio ATBM Master.

La numérisation est devenue un élément indispensable de la médecine. Aujourd’hui, dans certains domaines, l’intelligence artificielle (IA) peut soutenir les médecins avec la même précision qu’un expert dans ce domaine médical. Les systèmes d’imagerie médicale scannent le corps humain, déclenchent des alarmes en cas d’anomalies et peuvent même contribuer à sauver des vies. Avec le bodystudio ATBM master, FotoFinder Systems GmbH présente maintenant un système d’imagerie qui permet aux médecins d’adopter une nouvelle approche du diagnostic numérique du cancer de la peau. Il donne des résultats en quelques secondes et peut réduire considérablement le besoin de biopsies et d’excisions.

Depuis 2013, FotoFinder se concentre sur le diagnostic le plus précoce du cancer de la peau grâce à la cartographie automatisée du corps entier (ATBM) pour une documentation photo entièrement automatisée de toute la surface de la peau.

Aujourd’hui, FotoFinder va encore plus loin avec le nouveau ATBM BodyStudio

La dermoscopie corporelle totale est le nom de la méthode par laquelle toute la surface de la peau est photographiée à l’aide d’un appareil photo et d’un système de flash spéciaux sans reflets et avec une très haute résolution. Il en résulte des images cliniques extrêmement brillantes qui permettent au médecin de zoomer sur la photo du corps entier à tel point que la structure microscopique d’un grain de beauté est déjà visible sur l’image générale.

Le médecin est assisté visuellement par le logiciel Bodyscan entièrement automatique qui identifie rapidement les lésions cutanées existantes dans l’ensemble de l’image corporelle et les organise en fonction de leur pertinence. De cette façon, le médecin peut rapidement « scanner » les grains de beauté visuellement sans avoir à les examiner individuellement à l’aide d’un dermatoscope. Seuls les quelques grains de beauté atypiques ou suspects sont analysés avec le dermatoscope numérique.

Ce qui engendre un gain de temps considérable pour les médecins et permet de détecter même les plus petites anomalies : un fait qui peut sauver des vies dans des cas extrêmes ! Dans tous les cas, le temps d’attente pour le diagnostic et donc aussi l’incertitude et l’anxiété sont considérablement réduits. De plus, cette méthode réduit l’excision parfois douloureuse d’un ou plusieurs échantillons de tissus.

FotoFinder

« L’avenir du diagnostic du cancer de la peau réside dans des solutions innovantes, intelligentes et rapides », explique Kathrin Niemela, membre du directoire de FotoFinder. « Les méthodes d’analyse modernes sont en grande partie numériques et aident les médecins à trouver les anomalies de bien des façons. » 

Contrairement à l’opinion répandue, la plupart des mélanomes ne se développent pas à partir d’un gain de beauté existant, mais apparaissent comme de nouvelles taches, « de novo », sur une peau apparemment saine. Dans la plupart des cas, la maladie commence avec une tache optiquement à peine perceptible, souvent d’un millimètre, qui peut cependant déjà contenir une population de cellules malignes de plusieurs milliers. Ce sont précisément ces lésions extrêmement petites qui sont souvent négligées lors d’un examen dermatologique classique. La cartographie de l’ensemble du corps grâce à la nouvelle technologie Master permet de visualiser les grains de beauté d’un patient de telle sorte que de nouvelles lésions deviennent visibles d’un coup d’œil.

Le médecin est assisté dans l’analyse et l’évaluation des risques de lésions cutanées par le logiciel expert Moleanalyzer pro, qui fonctionne avec un puissant algorithme d’apprentissage profond basé sur l’intelligence artificielle. Selon une étude clinique réalisée par le département de dermatologie de l’hôpital universitaire de Heidelberg, l’intelligence artificielle a produit des résultats diagnostiques plus précis que les spécialistes médicaux impliqués dans l’étude – et cela ne prend que moins d’une seconde à chaque fois. *

Pour les patients, l’utilisation de la cartographie automatisée du corps entier en combinaison avec l’Intelligence artificielle signifie une plus grande fiabilité dans la détection précoce du cancer de la peau. « Comparé à l’approche plus intuitive d’un médecin, qui inclut également l’histoire du patient ou la prédisposition génétique dans le diagnostic, l’algorithme est absolument objectif dans son analyse », explique Kathrin Niemela de FotoFinder. « Plus la base de données est grande, meilleure et unique, plus le système devient intelligent en peu de temps, grâce à une formation continue. Néanmoins, l’intelligence artificielle ne peut remplacer l’intelligence et l’expérience humaines dans la détection du cancer de la peau : En fin de compte, c’est le médecin qui décide quoi faire. »

FotoFinder bodystudio ATBM master est polyvalent : En plus de la plate-forme pour le diagnostic du cancer de la peau, l’appareil offre des modules optionnels pour le diagnostic des cheveux, l’esthétique ainsi que pour la gestion des patients atteints de psoriasis en utilisant le PASIscan.

Plus d’informations sur www.fotofinder.fr 

Leave a Reply

Your email address will not be published.