Enquête : Qui sont les télétravailleurs d’Île-de-France ? Portrait-robot

Avec la crise sanitaire, la pratique du télétravail s’est très largement développée en Île-de-France. Le Forum Vies Mobiles, think tank dédié à la mobilité, a voulu savoir qui étaient les télétravailleurs des entreprises franciliennes et mieux connaitre leurs pratiques : où habitent-ils ? qui les emploie ? d’où télétravaillent-ils et combien de jours par semaine ?

Ce « portrait-robot » des télétravailleurs franciliens est le premier volet d’une étude sur les conséquences du développement du télétravail en Île-de-France. Le second volet, qui porte sur l’impact de cette nouvelle organisation du travail sur les déménagements, sera présenté à la fin du mois de mai.

Cette enquête a été réalisée en ligne avec l’ObSoCo en début d’année auprès d’un échantillon de 1000 « télétravailleurs franciliens » âgés entre 18 et 64 ans. Ils sont ici définis comme l’ensemble des actifs, hors indépendants, employés dans des entreprises situées en Ile-de-France et qui, à la date de l’enquête, télétravaillaient au moins une partie de la semaine.

Combien sont-ils ? Près de la moitié (48%) de la population active francilienne pratique désormais le télétravail de manière régulière

Qui sont-ils ? Les diplômés de l’enseignement supérieur sont surreprésentés parmi les télétravailleurs franciliens (70%, contre 49% parmi l’ensemble des actifs franciliens). Si sans surprise, les personnes occupant des postes de cadres ou ayant des professions intellectuelles et artistiques sont également surreprésentés parmi les télétravailleurs (48% contre 26% parmi l’ensemble des actifs franciliens), cette pratique ne leur est pas réservée puisque l’on trouve également 21% d’employés.

Combien de temps passent-ils à télétravailler ? La majorité d’entre eux (59%) travaillent à distance 2 à 3 jours par semaine. C’est une vraie révolution pour les déplacements réalisés chaque semaine.

Quel type d’entreprise les emploie ? Il s’agit majoritairement de grandes entreprises : 48% des télétravailleurs sont employés par des entreprises de plus de 200 salariés (contre 33% parmi l’ensemble des actifs franciliens) ; 8% dans des TPE employant moins de 10 salariés. La fonction publique, quant à elle, ne représente que 14% des télétravailleurs franciliens salariés (contre 25% parmi l’ensemble des actifs franciliens).

Leurs conjoints ont-ils également la possibilité de télétravailler ?Dans plus d’un cas sur deux (56%), les télétravailleurs en couple ont un conjoint qui a aussi la possibilité de travailler à distance.

Où résident-ils ? 40% des télétravailleurs franciliens résident en Grande couronne, 29% en Petite couronne et 22% dans Paris. 9% résident en dehors de l’Île-de-France, principalement dans les régions limitrophes (Hauts de France, Normandie, Centre Val de Loire). On peut noter que 19% des télétravailleurs franciliens dorment en dehors de leur résidence principale lorsqu’ils se rendent sur leur lieu de travail, et que ce chiffre monte à 44% parmi ceux qui habitent hors d’Île-de-France.

D’où télétravaillent-ils ? 76% des télétravailleurs déclarent travailler le plus souvent depuis leur domicile. Ils sont 25% à déclarer utiliser un second logement de manière ponctuel pour travailler et 6% le font souvent. Seuls 3% déclarent travailler souvent depuis un espace de coworking et 7% ponctuellement. 15% des télétravailleurs déclarent également travailler souvent (3%) ou ponctuellement (12%) dans les transports.

Ont-ils accès à un logement secondaire ? 1/3 des télétravailleurs franciliens ont accès à un logement secondaire et 14% sont même propriétaires de ce logement.

Sylvie Landriève, co-directrice du Forum Vies Mobiles :

« Après une expérimentation massive et à marche forcée du télétravail pendant les confinements de 2020, on constate qu’il a été adopté par une part importante des actifs franciliens. C’est un nouveau mode de vie qui se dessine pour les individus avec un impact majeur sur l’organisation des activités, des transports et du logement. »

Pour plus d’informations, cliquez ici

Pour plus d’actualités, cliquez ici

Leave a Reply

Your email address will not be published.