JARNIAS lance le challenge des Femmes au Sommet !

Le 28 avril 2022, JARNIAS lance un grand challenge en Ile-de-France pour former les femmes au métier de cordiste

Inscription et informations sur : www.femmesausommet.fr

En France, 8 500 personnes exercent le métier de cordiste dont seulement une quinzaine de femmes, soit 2% de la profession. Pour faire bouger les lignes, JARNIAS lance un grand challenge ouvert à toutes les femmes motivées pour se former au métier de cordiste. 6 finalistes se verront attribuer une formation et un stage entièrement pris en charge et rémunérés par JARNIAS avec un emploi à la clé si elles le souhaitent. Au total, le Groupe va investir près de 100 000 euros pour cette action inclusive.

Pourquoi ce challenge ?

Aujourd’hui trop peu de femmes sont représentées dans le bâtiment. Selon la Fédération Française du Bâtiment (FFB), leur proportion a timidement augmenté de 8,6% en 2000 à 12,3% en 2020. Les femmes cordistes sont encore moins nombreuses.

JARNIAS souhaite casser les stéréotypes en ouvrant la profession aux profils les moins visibles et représentés.  

« Le bâtiment, secteur pourtant très dynamique, manque cruellement de compétences. Nous avons tous à gagner à travailler ensemble et permettre aux femmes d’accéder et d’exprimer tous leurs talents dans l’exercice de nos métiers. La première qualité qu’il faut avoir pour travailler dans le groupe Jarnias, c’est d’avoir l’envie ! », indique Xavier Rodriguez, PDG du Groupe JARNIAS.

Pour sensibiliser les femmes au métier de cordiste, JARNIAS lance un grand challenge ouvert à toutes les femmes, celles qui souhaitent se reconvertir mais aussi celles qui connaissent déjà les métiers du bâtiment. L’objectif de cette opération est dans un premier temps de leur faire découvrir cette profession, de la leur faire tester via une formation professionnelle et de leur permettre, si elles le souhaitent, intégrer le groupe JARNIAS.

Des femmes pour un challenge au sommet

> Un challenge ouvert à toutes les femmes

Comme pour tout poste chez JARNIAS, la qualité première est la motivation. Cependant, il faut bien sûr ne pas avoir le vertige et avoir une aptitude au travail physique car il faut savoir que si le métier est passionnant et s’opère dans des lieux extraordinaires (la tour Eiffel, le Panthéon, Notre-Dame de Paris, l’Aiguille du Midi au pied du Mont Blanc…), il est exigeant et se pratique parfois dans des conditions difficiles.

> Une sélection basée sur la capacité physique et la motivation

Fin avril, JARNIAS ouvrira les portes de son centre de formation situé aux portes de Paris mais aussi à de nombreux chantiers en Ile-de-France pour sélectionner des femmes à travers des épreuves testant leur capacité physique et mentale ainsi que l’esprit d’équipe.

La sélection se fera sur 3 critères :

  • Test d’aptitude physique;
  • Capacité de travailler en équipe ;
  • Motivation et projet professionnel.

Afin de permettre, à toutes les candidates de participer à ce challenge, tous les frais associés seront pris en charge par JARNIAS.

> Le 28 avril : Une journée intense, palpitante et des activités insolites

Lors de cette journée de sélection de nombreuses activités seront proposées aux candidates notamment : relai avec des épreuves sportives, parcours en hauteur, suspension assistée et tyrolienne, activités en réalité virtuelle immersive sur l’un des plus prestigieux chantiers de JARNIAS : Notre-Dame de Paris.

> Une formation et un stage pris en charge et rémunérés par JARNIAS : du 30 mai au 20 août

A l’issue de ce challenge les 6 femmes sélectionnées pourront suivre pendant 3 mois une formation aux métiers du bâtiment et de cordiste ainsi qu’1 mois de stage pratique avec les meilleurs cordistes sur des chantiers prestigieux.

Elles pourront ainsi passer un examen final pour décrocher le CQP cordiste (certificat de qualification professionnelle).

> Et après ?

A la fin de cette formation, les cordistes auront la possibilité, si elles le souhaitent, d’être embauchées en CDI par le Groupe JARNIAS présent en région Ile-de-France, Auvergne-Rhône-Alpes, PACA et en Suisse.

Métier en plein expansion, cordiste un profil très recherché
 

Équipée de cordes, d’un harnais et d’un casque, la cordiste est une professionnelle du BTP, spécialiste des travaux en hauteur ou difficiles d’accès.
Pose d’un paratonnerre sur le clocher d’une église, habillage de la façade d’un immeuble de grande hauteur, reprise de maçonnerie sur un château d’eau, sécurisation d’une falaise…

> Les qualités requises
Tout d’abord il s’agit de ne pas avoir le vertige mais également de disposer d’une bonne condition physique, savoir travailler en équipe, avoir de la rigueur, être attentif et prudent
L’activité du cordiste est variée mais elle associe toujours une double compétence : un savoir-faire technique et la capacité à se déplacer sur cordes comme par exemple électricien/ cordiste, maçon/ cordiste, peintre/ cordiste…

> Études & formation
Il est indispensable de décrocher un CAP ou un bac Pro dans le secteur des BTP. Par la suite, il faut disposer d’une spécialité de cordiste en obtenant un CQP cordiste ou un FCIL option technique de travaux du bâtiment sur cordes.
Chaque cordiste doit également être Sauveteur Secouriste du Travail (SST).

> Évolution de carrière
La cordiste peut aspirer à devenir cheffe d’équipe, conductrice de travaux ou encore cheffe de chantier au fil de sa carrière.

Pour plus d’informations, cliquez ici

Pour plus d’actualités, cliquez ici

Leave a Reply

Your email address will not be published.