Détection des cas de COVID-19 en médecine de ville : GERS Data recense un ralentissement de la baisse de nouveaux cas

À travers l’observatoire THIN (The Health Improvement Network), composé de 2 000 médecins généralistes et 1 000 spécialistes en France, GERS Data suit quotidiennement l’évolution du nombre de cas COVID-19.

L’évolution des diagnostics COVID-19 ci-dessous permet ainsi d’aider à comprendre ce que pourrait être la situation au 11 mai, date de sortie progressive du confinement.

Depuis le début du confinement, GERS Data, société du Groupe Cegedim, fournit aux autorités de santé des statistiques indispensables à la consommation de soins en France, le respect du bon usage, l’état des stocks à l’hôpital comme en ville pour tous les produits de santé, notamment ceux indispensables aux soins intensifs. Le suivi de l’activité des médecins et des pharmaciens permet au plus haut niveau de l’Etat d’avoir une vision sur la continuité de l’offre de soins, en présentiel ou via téléconsultation pour tous les concitoyens.

Si le nombre de nouveaux cas de COVID-19 recensé par les médecins généralistes en France continue de diminuer, cette baisse semble pourtant subir un ralentissement comme l’indique les chiffres des tableaux ci-dessous.

Leave a Reply

Your email address will not be published.