4e baromètre IPSOS pour la Fédération des Ascenseurs

LES FRANÇAIS ET L’ASCENSEUR 87% d’entre eux le jugent nécessaire avant le 4ème étage et 72% essentiel pour le maintien à domicile

La Fédération des Ascenseurs dévoile les résultats de la 4ème édition de son enquête ‘Les Français et l’ascenseur’ réalisée avec l’institut Ipsos*. En ce début d’année 2019, leur opinion sur l’équipement en ascenseur en France et les besoins en accessibilité souligne un besoin essentiel d’installation dans les futurs immeubles résidentiels de moins de 4 étages, et dans davantage de lieux publics. Également facilitateur du maintien à domicile, l’ascenseur continue de figurer parmi le top 3 des équipements sollicités par les Français pour bien vieillir chez eux.

Immeubles résidentiels : le plébiscite des Français pour plus d’accessibilité

Compte tenu du vieillissement de la population, c’est un nombre croissant de Français qui jugent l’installation d’un ascenseur nécessaire pour les immeubles de moins de 4 étages : 79% en 2019 (+ 5 points par rapport à 2017 ; + 9 points par rapport à 2016). Au sein de ces 79%, 43% estiment qu’un ascenseur est nécessaire dès le 3ème étage, 21% le pensent nécessaire dès le 2ème étage et ce nombre est en sensible hausse importante (+ 8 par rapport à 2017, + 14 par rapport à 2016).

Les Français interrogés pour ce baromètre soulignent ici l’utilité d’équiper les futurs immeubles résidentiels en ascenseur, tout comme l’importance de celui-ci dans le cadre du choix de leur logement (en achat ou en location). Pour preuve : ils sont 58% en 2019 (contre 48% en 2017) à choisir un logement équipé d’un ascenseur.

Plus globalement, 87% des Français jugent que l’installation d’un ascenseur dans les futurs bâtiments à construire de moins de 4 étages est importante voire essentielle.

4e baromètre IPSOS pour la Fédération des Ascenseurs

Les Français et l’ascenseur au quotidien

Avec 100 millions de trajets par jour en France, l’ascenseur est un facilitateur indéniable du quotidien. Son usage est devenu quasi systématique, et il arrive toutefois qu’il ait déjà manqué aux Français dans certaines circonstances pour :

  • déplacer des charges occasionnelles (65% en 2019 / + 5 par rapport à 2017)
  • porter des charges du quotidien (62% en 2019 / + 7 points)
  • se déplacer avec des personnes âgées (58% en 2019 / + 1 point)
  • se déplacer avec des enfants en bas âge (49% en 2019 / + 5 points)
  • ou suite à un accident de la vie (41% en 2019 / + 3 points).
Les Français et l’ascenseur au quotidien - 4e baromètre IPSOS pour la Fédération des Ascenseurs

Aux situations quotidiennes peuvent aussi correspondre des attentes en matière de services qui plairaient le plus aux Français dans l’ascenseur :

  • La musique reste le service n°1 souhaité par les Français dans l’ascenseur (41%)
  • En n°2, des informations générales sur écran (actualités, météo, trafic…) (36%)
  • En n°3, un système de commande vocale exaequo
  • avec un strapontin/siège (34%)

Tout comme leur logement, l’équipement des lieux publics en ascenseurs est un vrai enjeu pour les Français dans leur vie quotidienne, avec un besoin de davantage d’ascenseurs, escaliers mécaniques et trottoirs roulants, pour une meilleure accessibilité. Il s’agit en premier lieu des centres sportifs (66%), des universités/écoles (62%), des administrations (57%) ainsi que des transports en commun (53%). Ceux qui sont suffisamment équipés à leurs yeux sont les aéroports (79%), les immeubles de bureaux (74%), les centres commerciaux (69%) et les parkings (62%).

Pour bien vieillir chez eux, les Français placent l’ascenseur en choix d’équipement n°1

Face à l’allongement de la durée de vie de la population, adapter son habitat est une solution majeure pour rester le plus longtemps possible dans son logement. Les Français considèrent, en 1er choix, que les 3 équipements les plus utiles pour faciliter le maintien à domicile sont : l’ascenseur (33%), la salle de bain adaptée (28%) et le monte-escalier ou l’élévateur (en maison individuelle) (26%). Les Français sollicitent en priorité l’ascenseur et le monte-escalier ou l’élévateur avec un total de 72% (contre 66% en 2017) : un constat d’utilité et de nécessité sans appel.

Pour bien vieillir chez eux, les Français placent l’ascenseur en choix d’équipement n°1 - 4e baromètre IPSOS pour la Fédération des Ascenseurs
Guillaume Fournier Favre, Président de la Fédération des Ascenseurs

« Que l’ascenseur, ainsi que le monte-escalier ou l’élévateur soient ainsi plébiscités montre à quel point le maintien à domicile et le confort au quotidien sont une préoccupation forte pour les Français. Une prise de conscience collective s’opère sur la nécessaire adaptation de l’habitat aux enjeux nouveaux de la société comme le vieillissement de la population, l’hospitalisation à domicile, la croissance verticale, la densification urbaine… Avec l’ensemble des professionnels du secteur et aux côtés des parties prenantes, la Fédération souhaite soutenir et relayer la parole des Français sur l’expression d’un besoin fort en accessibilité et mobilité. Les dernières décisions des pouvoirs publics vont permettre une meilleure prise en compte du quotidien des occupants âgés et des personnes à mobilité réduite. Poursuivons nos efforts communs pour une ville toujours plus inclusive et un quotidien facilité. », souligne Guillaume Fournier Favre, Président de la Fédération des Ascenseurs.

Des photos dans l’ascenseur … Cap(able) ou pas capable?

A l’heure où un grand nombre de personnes capturent à tout instant des images du quotidien avec son smartphone, la Fédération des Ascenseurs s’est intéressée à cette habitude… dans l’ascenseur. Sondés sur ces photos qu’ils seraient prêts à prendre ou ont peut-être déjà prises dans un ascenseur, les réponses des Français révèlent quelques surprises. 51% ont déjà pris une photo dans un ascenseur (ou sont prêts à le faire) pour envoyer un message affectueux, en particulier chez les moins de 35 ans. Prendre une photo pour dire « Prépare-toi, j’arrive ! », 46% des Français l’ont déjà fait ou le feraient volontiers. Et 30% l’ont déjà fait ou le feraient en rejouant une scène de film ou de série en prenant la pose. Plus insolite : 42% des Français ont déjà photographié une situation cocasse ou seraient prêts à le faire (44% des hommes devant 39% des femmes). Quant aux chaussures ou chaussettes improbables d’un passager, ce sont davantage les femmes (35%) que les hommes (29%) qui seraient prêtes à les ‘capturer’ .

L’étude complète par l’Insitut IPSOS pour la Fédération des Ascenseurs ici

* Méthodologie de l’enquête : Etude réalisée auprès d’un échantillon national représentatif de 1064 personnes de la population française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, âge, profession de l’individu, région et catégorie d’agglomération. Dates de terrain : du 15 au 18 janvier 2019. Etude réalisée sur Internet via le panel Ipsos en ligne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.